Où acheter / Réparer

Origami Compte-Rendu de la Soirée Jaeger LeCoultre au musée Rodin
Compte-Rendu de la Soirée Jaeger LeCoultre au musée Rodin PDF Imprimer Envoyer

Hier soir (29 Juin 2006) a eu lieu au Musée Rodin, à Paris, une soirée organisée par JlC, pour fêter les 75 ans de la Reverso...

 

Comme un con, je n'avais pas emporté d'appareil photo, donc il va falloir faire preuve d'un peu d'imagination.

Je suis donc entré avec Mohamed, Jerome (le nouveau modérateur JlC sur ThePurists), et Francesco (non, pas le notre, un italien amoureux des Star Wheel, donc un homme de très bon goût !).

Premier choc visuel : au moins une vingtaine de charmantes hotesses d'acceuil qui vérifient que l'on est bien invité.

Deuxième choc visuel : le jardin magnifique du musée Rodin, et la foule des invités. D'après Jérôme, il y avait environ 800 invités.
Parmi les invités, plusieurs "pipoles" (Thierry Lhermitte, Ch. Dechavannes, ... et plein d'autres que j'ai déjà vu à la tévé, mais dont je ne connais pas le nom, et surement encore d'autres pipoles que je ne connais pas. Faudrais que je lise Gala et Voici plus souvent).
Et parmi les non-pipoles, beaucoup de Jet-setters. Quelques vieux beaux avec leurs nièces de 19 ans, directement importées des pays de l'Est. Quelques dames qui sont du passer pas mal de temps en chirurgie esthétique (c'est immonde ! Je ne comprendrais jamais qu'on puisse vouloir ressembler à .... ça juste pour ne pas avoir des rides !).
Et puis 4 ou 5 mannequins à tomber portant chacune une Jaeger. Comme je suis un grand timide, et qu'aborder une fille d'un metre 90, avec des seins au niveau de mes yeux m'a toujours paru difficile, je n'ai pas pu voir ce qu'elles portaient. Faudra un jour qu'il y ait un équilibre chez moi entre les besoins en sang de mon corps caverneux et de mon cerveau !

Il y avait aussi 4 arisans de chez Jeager :
- Un sertisseur (celui qui met des diamants sur les boîtiers)
- Un artisans qui réalise des dessins en émail sur le dos des Reversos (comme les sublimes reproductions des dessins Art-Déco de Mucha)
- Un graveur (qui travaillait sur un mouvement 101. Ceux qui connaissent apprécieront !)
- Un horloger qui avait participé à la conception de la Tryptique, et qui avait au poignet la Répétition minute Antoine Lecoultre. Celle là sonnait très bien. Mais je ne l'aime pas trop esthétiquement. De toute façon, vu son prix, ...

Bon, sinon, les montres. J'ai pu voir la Tryptique. Très impressionnante. Difficilement portable, mais bon, vu le prix, cette question ne nous concerne pas.
Beaucoup de Reverso exposées. Des vintages, et des nouvelles. J'aime beaucoup cette montre.

Et à 11h du soir, tout le monde se rassemble pour écouter Jérôme Lambert (le PDG de JlC), pour un petit speech, qui présente la nouvelle Reverso, de forme carée. Elle s'appelle la Squadra. Environ 6 Squadra étaient présentées. De mémoire, un chrono, un chrono-GMT, et ... euh ... Putain ! Pourquoi j'ai pas ammené un APN ? De toute façon, j'aurais passé mon temps à photographier les minettes ! Donc, sur toutes les photos, vous n'auriez vu que des filles, et vous m'auriez encore accusé d'être un obsédé !

La Squadra, donc. Jerome Lambert indique que quand le brevet de la Reverso a été déposé il y a 75 ans, il y eut en fait 2 brevets déposés : un pour une Reverso rectangulaire, et un autre pour une Reverso carrée ! Comme quoi il ne faut jamais jeter ses vieux papiers.
La designer de la Squadra m'a indiqué qu'entre la décision de faire une Reverso carrée et sa réalisation, il s'est passé 1 an 1/2. Je trouve que c'est très rapide.

Voilà, j'ai quitté la soirée vers minuit, et je suis rentré seul, tel le lonesome cowboy. Rhaaa ! Bon, en même temps, je pense que j'aurais eu du mal à expliquer à ma femme ce que la demoiselle a moitié nue fait dans le canapé du salon :
"C'est son maître qui l'a abandonné ! Tu te rends compte, il l'avait attaché à un arbre, sans doute pour partir en vacances. Quand je l'ai vue, elle m'a fait un regard tout triste ! Je ne pouvais quand même pas la laisser là, sous la pluie, à pousser de petits gémissements ! Ce n'est pas parce que je ne donne rien à la SPA que je n'aime pas les petits animaux.. Et puis elle est propre. Et c'est moi qui la sortirais le soir pour lui faire faire sa petite promenade. La journée, elle pourra rester à la maison. Comme ça, on ne risquera pas de se faire cambrioler.
Et tu sais, elle s'entend très bien avec les enfants"

Non, je ne pense pas que ma femme aurait gobé ça. Haaaa ! ! ! !

Enfin, mis à part ces petites questions de fidélité et de tentations, ce fut une soirée très agréable. Monsieur JlC, c'est quand vous voulez pour la prochaine !

Origami