Où acheter / Réparer

Techos Ravallement de façade pour Marvin
Ravallement de façade pour Marvin PDF  Array Imprimer Array  Envoyer
Et un jour sur eBay Allemagne j'ai repêché ceci : 

 


Répondant aux critères :
- grand diamètre 37 mm
- boite acier aux belles cornes en forme de goutte d'eau

Et ne répondant pas :
- cadran repeint au stylo bille par un manchot : indexs décalés et irréguliers
- aiguilles non d'origine bizarrement fichues et trafiquées au marqueur

- calibre basique dans un état moyen :


Et plein d'allant, je me dit, c'est pas grave, on va se lancer dans un beau projet de restauration.

Je poste pour trouver des informations et des suggestions.

Je trouve toujours sur eBay sur une épave le même type de calibre, mais en bon état et avec une jolie découpe de ponts :


Tout en réfléchissant au projet : remise en état à l'identique, ou restauration libre ?
Le problème, c'est que je ne sais même pas quel était l'état original…
Alors le mal étant fait je choisis la restauration libre, quitte peut être à faire crier les puristes (à juste titre).

Les aiguilles Alpha désormais en acier bleui viendront de chez Otto Frei, ou tu payes plus cher le transport que l'aiguille. Très difficile de trouver le bon rapport longueur / trou pour ces vintages oversize :


Le cadran sera refait chez Atelca, sur un cliché déjà existant, correspondant à la taille des aiguilles, en conservant le cadran initial : il faut garder la courbure . Par contre deux très légers renfoncement resteront dans le registre des secondes. On les distingue sous certains angles.

Le tout rassemblé chez un horloger bien connu, qui est habitué à me maudire ( il faudra retailler les trous des aiguilles acier…. ) . L'ensemble de l'opération prendra quand même presque 4 mois .

Et le résultat :

Côté cadran :


Côté boite :


Coté calibre :


 

Monté avec un bracelet veau ZRC pour anses fixes et une boucle déployante :



Et je lui ai même trouvé une boite, aimablement donné à Noël par un fournisseur avec une montre à quartz siglée à son nom à l'intérieur :


Et puis après ... que se passe t'il ? Après une période euphorique, l'intérêt baisse.

Peut être l'attente a été trop longue, et les sujets d'intérêts et/ou les goûts ont évolués ?

Objectivement, elle est superbe. 
Objectivement, elle répond maintenant au cahier des charges.

Subjectivement, ce n'est plus ça. Après tant de temps et d'efforts ?

Voilà bien les méandres des affres de l'amateur de montres.

Vous avez déjà vécu ça ?

Ed

 

Le message original ]


Quelques réponses :

Normal, c'est la Dépression Post-Natale ;-)) par Franz 24/24

La bonne nouvelle est que la dépression post-natale (post natal depression), comme toute forme de dépression, se traite bien.

Et quel beau bébé !

 

Très beau travail de restauration par Origami

Fallait avoir du courage pour se lancer dans cette restauration à partir de la montre initiale. Mais le résultat est splendide, je trouve.

Quant à la deception "post coïtum", mon analyse (que j'ai développée dans un livre disponible dans tous les bons sex-shops), c'est que quand tu fais ta propre montre, tu as envie et l'impression qu'elle sera la plus belle du monde. Et quand tu arrives au résultat, tu trouves qu'en fait, elle ressemble à 150 autres montres équivalentes. Donc, brusquement, tu te dis : "Je me suis fais chier pendant 6 mois pour ça, alors qu'en cherchant un peu, j'aurais pu en avoir une New-Old-Stock".

Ben oui, mais c'est TA montre. Donc, même si pour le reste de l'humanité, c'est une montre comme une autre, pour toi, c'est quand même un peu ton bébé.

Je pense que dans quelques mois, tu auras du plaisir à porter cette montre.

Et puis dans tous les cas, une montre, ce n'est pas un enfant ou une femme. Si elle ne te plait plus, tu peux toujours la revendre.
Bien que pour une femme ... Enfin, j'ai rien dit !
Et un enfant, s'il est en bonne santé, je connais des sites internet où des riches américains... Euh, non, c'est pas bien. Faut pas. Pas bien.

Oui, il y a de ça par Ed

Oui, il y a de ça : la disproportion entre l'énergie dépensée et le résultat, alors qu'effectivement pour un budget final équivalent il y a surement quelque chose d'équivalent qui traine... et que finalement elle n'est pas extraordinaire...

 

En fait, le plaisir c'est la conduite de la restauration et le réve du résulat par Dynamo

En fait, c'est le réve de la réallisation, la recherche de pièces et la conquête qui est le plus sympas.

C'est du Don juanisme Horloger ! c'est peut être une autre montre qui est en fait la véritable envie et qui ressemble au projet : une VC, PP ....?

 

Eh oui .... par Néo

j'ai ressenti aussi à chaque fois cette "Blouse post coïtum" comme dit l'ami Origami...

c'est sans doute le signe d'une insatisfaction, non pas due à la qualité du résultat, mais à la disproportion entre les moyens mis en oeuvre et, effectivement, le fait qu'a l'arrivée il n'y a ni plus, ni moins…. qu'une montre….

C’est sûrement ce que doivent ressentir certains créateurs…j’avais lu qq part que certains artistes peintres ressentent ce genre de sensation après avoir poser le dernier coup de pinceau…

Finalement comme disait George Clemenceau ….Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier.

N’empêche que moi je la trouve pleine de charme ta montre ….

 

 

... et plein d'autres réponses que l'on peut lire sur le message original