Où acheter / Réparer

Les FAQ
FAQs - Anatomie PDF Imprimer Envoyer
Index de l'article
FAQs
Généralités
Anatomie
Mouvement
Utilisation
Entretien
Le Forum
Toutes les pages

-Qu'est ce que la boîte ?

-Pourquoi l'Or rose est-il ... euh... ah oui ! Rose ?

L'or est utilisé dans les bijoux sous forme d'alliage. La teneur en or de l'or pur (or fin) correspond à 1000/1000° (anc. 24 carats). On utilise le plus souvent de l'or à 750/1000 (anc. 18 carats).
L'appellation Or est réservée (Loi 94-6 du 04 janvier 1994) aux ouvrages en or dont les titres sont 916 et 750/1000°. Les autres composés dont la proportion d'or est inférieure n'ont pas le droit à l'appellation Or, mais alliage d'or.
Les différentes couleurs de l'Or 750/1000° (anciennement appelé 18 carats), proviennent du dosage des métaux alliés à l'Or pur qui est toujours en même quantité.

  • L'Or jaune
    • Alliage constitué de 75% d'or, de 12.5% d'argent et de 12.5% de cuivre
  • L'Or rose
    • Alliage constitué de 75% d'or, de 5% d'argent et de 20% de cuivre
  • L'Or Gris (ou blanc)
    • Alliage constitué de 75% d'or, de 15% d'argent et de 10% de cuivre

-Qu'est que la glace (ou le verre) ? Qu'est-ce qu'une glace en Saphir ? en Verre Minéral ? en Plexiglas ? C'est quoi le mieux ?

La glace, parfois improprement appelée "verre", est un matériau transparent qui protège le cadran tout en permettant de l'admirer (et accessoirement de lire l'heure). Une deuxième glace est parfois positionnée au fond de la montre pour pouvoir admirer son mouvement.

Remarque : si votre cadran n'est pas visible car un matériau non transparent (par exemple métallique) le cache, c'est que vous avez probablement une Reverso ou une montre militaire avec capot métalique au poignet. Il suffit alors de retourner la boîte ou d'ouvrir le capot (voir la notice fournie avec la montre).

Différents matériaux sont employés pour cet usage :

- le "verre Saphir" n'est pas un verre mais un cristal, en l'occurrence un cristal de corindon, forme cristallographique de l'alumine (formule
chimique Al2O3). Le saphir est le nom donné au corindon dans le milieu des pierres précieuses, ce quelle que soit sa couleur sauf le rouge (dans ce cas on l'appelle rubis). Au passage signalons que le rouge du rubis est dû à des impuretés de chrome, et le bleu du saphir bleu à des impuretés de fer et de titane. Le saphir employé en horlogerie est incolore car très pur. Ne rêvons pas, le saphir de nos montres n'est pas un pierre précieuse
dénichée dans les grottes birmanes ou sri-lankaises, mais un "vulgaire" cristal synthétique, qui est découpé puis poli. Le saphir équipe désormais la plupart des montres "haut de gamme", voire certaines "milieu de gamme".

Avantages : dureté, quasiment inrayable (9 sur 10 sur l'échelle de Mohs, attention : peut être rayé par la rivière de diamants de votre femme !)
Inconvénients : fort coefficient de réflexion (15%), qui peut être corrigé par une couche anti-reflets, assez fragile.

- le Plexiglas est un verre organique, (on pourrait aussi dire un polymère amorphe, un (thermo)plastique quoi!), aussi appelé PMMA (pour
Polymétacrylate de méthyle), ou verre acrylique. Il équipe surtout les montres bon marché comme les Swatch, mais a aussi équipé quelques belles
montres "sport" dans lesquelles sa bonne résistance aux chocs peut s'avérer utile.

Avantages : léger, très transparent, faible réflexion (8%), résiste assez bien aux chocs et très bien aux ultraviolets.
Inconvénients : se raye très facilement, mais peut aussi être repoli facilement, résiste mal à certains produits chimiques comme l'essence.

- Le verre minéral est un verre type verre à vitre, qui est mis en forme par réchauffement puis trempé (thermiquement comme vos latérales de
voiture, ou chimiquement comme le pare-bris de votre avion) pour augmenter sa ténacité (le verre est alors moins fragile et ne coupe pas
lorsqu'il se casse).

Avantages : se raye plus difficilement que le Plexi… mais se polit plus difficilement !, faible réflexion (8%)
Inconvénients : se raye assez facilement, assez fragile.

Finalement, le mieux est probablement la glace Saphir, quasiment inrayable, ou en deuxième choix le verre organique, qui résistera mieux si
l'on veut pouvoir souvent cogner sa montre… mais que l'on devra repolir de temps en temps pour enlever les vilaines rayures.

-Qu'est-ce qu'un traitement anti-reflet ?

-Qu'est ce que la lunette ? Unidirectionnelle ?

-Que sont les cornes ?

Accessoire indispensable pour différencier du premier coup d'oeil une vache d'un cheval. Permet aussi d'avoir un boîtier de montre sur le poignet et pas seulement un bracelet en cuir car ce sont les excroissances du boitier sur lesquelles vient s'attacher le bracelet.

-Qu'est-ce que le cadran ?

C'est la plaque qui se trouve sous les aiguilles. Parmis ses fonctions, on retiendra qu'elle
* supporte les graduations et les indexes servant à lire l'heure
* porte le nom de la marque de la montre et quelques autres indications utiles ou commerciales
* cache la face avant du mouvement qui est ne présente, en général, pas de fonction visible intéressante
Le cadran est l'un des éléments majeurs de l'identité de la montre, de son équilibre et de son esthétique. C'est aussi l'une des pièces les plus complexe à réaliser avec 10 à 15 opérations de nature différente dont on exige, pour chacune, une finition parfaite

-Qu'est-ce qu'un index ?

L'index doit être considéré comme une pièce majeure du cadran.  Sa répartition annulaire pousse maints designers à valoriser son empreinte esthétique. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n'y a pas d'index sur les montres digitales!
Plus sérieusement, les indexes sont des repères fixes sur le cadran. En général, ils indiquent la position des heures mais parfois aussi d'autres informations susceptibles d'être pointées par une aiguilles, par exemple sur les compteurs.
Les indexes sont généralement des dessins géométriques ou des caractères typographiques mais peuvent aussi représenter des symboles (le logo de la marque ou les signes du zodiaque, p.e.) ou des dessins. Les variations sont infinies.
Les indexes sont dans la majorité des montres décalqués (dépôt d'une substance colorée, comme une laque, mise en forme dans un cliché) ou posés en applique. L'applique est un élément matériel, souvent métallique, collé ou rivé sur le cadran. Parfois, les indexes portent aussi une substance phosphorescente pour la lecture nocturne.

-Qu'est ce que la couronne ? Vissée ?

C'est le bouton qui permet de remonter le ressort de la montre et de régler l'heure, voire la date.
Pour améliorer la robustesse et l'étanchéité limitée à environ 200 mètres par les joints usuels, la couronne peut se visser sur la carrure de la boîte.

-Qu'est ce qu'un poussoir ?

C'est un bouton, légèrement proéminent, à pousser pour actionner les fonctions de la montre, par exemple le chronographe.
Pour améliorer la robustesse et l'étanchéité limitée à environ 200 mètres par les joints usuels, les poussoirs peuvent se visser sur la carrure de la boîte.

-Qu'est ce qu'un correcteur ?

C'est comme un poussoir mais simplement affleurant à la surface de la boîte et c'est utilisé pour les réglages et corrections de dates.
Comme il n'existe pas de correcteurs à visser, les montres à complications de date munies de correcteurs ne sont pas adaptées à la plongée.

-Qu'est ce qu'une montre étanche ?

C'est une montre dont la teneur intérieur en eau n'augmente pas lorsqu'elle est soumise à une certaine pression d'eau liquide (douche, bain, plongée...) ou vapeur (transpiration, sauna...). La présence de buée est le premier signe d'une pénétration d'eau (la buée apparaît plus facilement lorsque la montre est portée plutôt que posée à température ambiante)
Il est d'usage d'exprimer l'efficacité de l'étanchéité en bars ou en mètres d'immersion. Il s'agit la d'une pression statique mais une montre peut subir des pressions dynamiques très fortes sans immersion profonde, par exemple au moment de la pénétration dans l'eau lors d'un plongeon.
Les joints vieillissent avec le temps et les aggressions chimiques et thermiques auquelles ils sont soumis. Il faut les changer régulièrement pour préserver l'étanchéité.
Les joints en polymères utilisés pour étanchéifier une montre ne sont pas étanches aux gaz légers comme l'hélium ou l'hydrogène. Ces gaz peuvent dès lors entrer (diffuser à travers les joints) dans la montre lors d'une plongée de longue durée à grande profondeur faisant ainsi monter la pression interne de la montre. Lors de la remontée, le verre peut sortir de son logement sous l'effet de cette pression interne (voir article sur la valve à hélium). Des phénomènes similaires de descellement du verre peuvent se présenter pour des gens se trouvant proches d'explosions car l'onde de choc est suivie d'une brutale chute de pression (bien en dessous de la pression atmosphérique) qui peut d'ailleurs créer des lésions internes très graves (explosion de la rate ou du foie).

-Qu'est-ce qu'une trotteuse ?

-Qu'est-ce qu'un registre ?

-Pourquoi ma montre brille-t-elle la nuit ?

-Quelle est la différence entre une montre mécanique et une montre à quartz ?

La montre à quartz est parfaitement à l'heure et très largement répandue. Il y a celle de votre mobile, de votre ordi, de la radio, du four à micro-ondes, de la voiture, du distributeur de ticket ou de la vidéo. Il y a même une montre à quartz dans mon pacemaker.

La montre mécanique est poésie, culture, diversité, respect et surtout proche de mon coeur, bien plus proche même que mon pacemaker.

En général, le montres mécaniques sont plus chères que les montres à quartz et même parfois très très chères lorsque leur mécanique est amoureusement finie par les mains habiles d'artisans irremplaçables. C'est pourquoi, il ne faut pas se moquer systématiquement des montres à quartz ...surtout celles des pacemakers !