Où acheter / Réparer

Les FAQ
FAQs - Utilisation PDF Imprimer Envoyer
Index de l'article
FAQs
Généralités
Anatomie
Mouvement
Utilisation
Entretien
Le Forum
Toutes les pages

-A quoi sert l'échelle graduée de 0 à 100 autour de mon cadran ? Comment l'utiliser ?

Cette échelle permet de lire un temps sous forme d'un pourcentage de la minute ou de l'heure afin de réaliser des calculs mentaux plus facilement en base décimale qu'en base 60.

-A quoi sert l'échelle graduée de 0 à 20 autour de mon cadran ? Comment l'utiliser ?

Cette échelle permet de connaître la distance qui vous sépare d'un phénomène optique et sonore, tels que les décharges de foudre ou les explosions des feux d'artifice dans le ciel. Comment ce miracle est-il possible ?
La vitesse de la lumière est de 300.000 km/sec et celle du son de 330 m/sec (dans de l'air aux conditions dites normales 25°C et 1 ATM de pression) La vitesse de la lumière est constante, quelles que soient les circonstances. La variation de la vitesse du son dans l'air en fonction des conditions météorologiques est relativement faible dans les situations humainement envisageables. Le vent à une influence plus forte mais étant donné la précision toute relative des chronométrages manuels, nous nous faisons grâce de toutes ces corrections.
Donc, la vitesse de la lumière est telle que l'on considère que l'on voit immédiatement l'éclair.
Le son, lui, nous parvient à 333 m/s, soit 1 km toutes les trois secondes… ça y'est ? Vous avez compris ?
Je déclenche le chronographe quand je vois l'éclair, je l'arrête en entendant le bruit et je lis directement la distance, en km, à laquelle se trouvait l'explosion. Facile !

-A quoi sert l'échelle graduée de 500 à 60 autour de mon cadran ? Comment l'utiliser ?

Cette échelle est appelée tachymètre, c'est à dire qu'elle permet de mesurer une vitesse, en unités par heure. Cette "Unité" peut être n'importe quoi : des miles, des kilomètres, des pages à la sortie de l'imprimante ou encore des clients à la sortie des Galeries Lafayette un samedi. Le miracle est possible en déclenchant le chronographe (préalablement remis à zéro, ça va de soi), en comptant une "unités" en question et en arrêtant le chronographe dès qu'elle est passée. L'aiguille se trouve alors, comme par magie, devant le nombre de fois que cette "unité" passera par heure.
Bon, comme je vous vois dubitatif, voici un bon exemple concret :
Disons que vous vouliez savoir à quelle vitesse vous roulez en réalité, sachant que le tachymètre (compteur de vitesse en langage courrant) des voitures n'est en général pas très précis.
Première étape, choisissez une ligne droite, sur l'autoroute, bien dégagée et bien plane pour pouvoir maintenir votre vitesse constante, sans être gêné, ni par Fangio, ni par un camion qui double, ni par une montée ou une descente.
Ensuite, repérez les petits panneaux kilométriques qui sont présents sur le rail de sécurité, sur l'autoroute. Vous les voyez ? Ils sont généralement blancs et rouge et ils font 20cm de côté environ.
Bon, ça y'est, on va pouvoir y aller.
Quand vous passez à la hauteur d'un panneau, disons, juste au moment où il passe derrière le montant de pare-brise, vous déclenchez le chronographe, puis vous attendez de voir le suivant, tout en restant à la même vitesse. Quant le panneau passe au même endroit que le précédent, vous arrêtez le chronographe.
Là, sur le pourtour du cadran, vous lisez la vitesse en kilomètres (l'unité que l'on a choisie dans ce cas) par heure..
Voilà, c'était pas très compliqué en fait. Et ça marche avec tout !

-A quoi sert cette échelle bizarre qui tourne avec plein de chiffres dessus autour de ma montre ?


-Pourquoi le 4 sur une montre ou un horloge ne s'écrit-il pas IV mais le plus souvent IIII ?

Parce que le IIII composé de 4 éléments est symétrique et équilibre le VIII composé de quatre éléments lui aussi qui lui fait face. Du coup, le cadran s'équilibre avec 14 éléments de chaque côté.

-Comment lire l'heure sur une montre à aiguille ?

-Comment lire l'heure sur une montre digitale ?

Trouver un endroit où l'éclairage est adéquat et chausser ses lunettes si nécessaire. Lire le nombre de gauche, en retranchant 12 s'il est plus grand que 12. Prononcer "heures" et pas "deux points" là où il y a les ":".
Et enfin lire le nombre de droite, le cas échéant arrondi selon les circonstances, suivi du mot "minutes".

Attention, si la montre est réglée avec la plus grande précision, on se trompe dans le sens du retard en moyenne de 30 secondes en annonçant l'heure ainsi.... Pour annoncer l'heure exacte, il est préférable d'observer sa montre jusquà ce que la minute change et d'annoncer alors très vite à ce moment: "il vient d'être ...(voir instructions de lecture ci-dessus)".
Avec cette précaution on se trompe toujours vers le retard d'environ 4 secondes seulement et, dans ce cas avec une rassurante régularité.

Simple, non ?

-Où se trouve l'heure sur une Casio G-Shock Super Diver Yacht Trek MultiSensor Antichoc GPS Illuminator IV ?

On cherche encore mais à priori il doit y avoir un début de réponse sur le truc qui affiche des chiffres à peu près au milieu.

-A quoi sert une valve à hélium ?

Présente sur les montres de plongée dites professionnelles, elle sert à évacuer l’hélium qui se serait introduit dans la montre à la suite d’un séjour prolongé dans une cloche ou un caisson de maintien en atmosphère saturée.
Ces caissons permettent de maintenir les plongeurs à des pressions correspondantes à celles qui règnent aux profondeurs élevées auxquelles ils travaillent, souvent pendant plusieurs jours. Les maintenir à leur pression de travail évite aux plongeurs de passer par les phases de dé-saturation obligatoires (aussi appelées « paliers ») pour revenir à notre bonne pression atmosphérique d’un bar. L’atmosphère qui règne dans ces caissons comporte, pour des raisons physiologiques, une forte proportion d’hélium. Ce gaz, totalement inerte, et dont les molécules sont très petites, s’infiltre lentement dans la montre. Pour libérer les plongeurs à l’air libre, il faut les ramener à une pression de un bar, doucement mais trop vite pour que les molécules d'hélium ne s'échappent par là où elles sont entrées. L'hélium doit donc pouvoir s’en échapper "rapidement". On évite ainsi que le verre de la montre ne saute sous l’effet de la surpression qui règne alors à l’intérieur du boîtier.
Il existe deux types de valve à hélium : les manuelles et les automatiques.
Les valves manuelles (Omega SeaMaster Professional par exemple) : Le plongeur équipé d’une SeaMaster doit, pendant la phase de retour à la pression atmosphérique, avoir dévissé la couronne qui contient la valve pour permettre au gaz de sortir progressivement.
Les valves automatiques (Rolex Sea Dweller ou Breitling Colt SuperOcean Professional par exemple): Le principe en est extrêmement simple : un petit ressort taré maintient fermée une petite soupape qui s'ouvre vers l'extérieur lorsque la pression à l'intérieur du boîtier est plus élevée que celle s'exerçant sur la partie extérieure de la valve. L'avantage de l'automatisme d'une telle valve est essentiellement d'éviter des erreurs de manipulation comme d'oublier de la refermer lorsque l'on plonge ou, inversement, d'oublier de l'ouvrir dans le caisson de décompression.
Dans le cas des valves manuelles, un débat fait rage arguant, non sans une certaine dose de bon sens, que la couronne de remontage pouvant tout à fait faire office de valve, les valves manuelles ne serviraient à rien.

-A quoi sert une montre étanche à 1500M ?

En théorie, une montre étanche à 1500m sert à descendre à 1500m à peu près (voir l'article de l'Accro du tic tac à ce sujet) sous l'eau.
En pratique, elle sert à se sentir mieux quand on se lave les mains ou quand on fait de la plongée à des profondeurs humainement supportables. Enfin, cette résistance est également un gage de solidité du verre (ou glace) et de la boite.

-Dois-je remonter mes montres quand je ne les porte pas ?

-Puis-je me baigner avec une montre étanche à 100m ?

-Puis-je passer l'aspirateur avec une Patek Philippe ?

Certainement. Il est recommandé de porter la montre que l'on aime à chaque minute de sa vie, sauf lorsque les conditions sont dangereuses pour l'un ou l'autre. Il n'est donc pas recommandé de porter une Patek Philippe en pratiquant la boxe Thaï dans l'arrière-salle d'un bar à marins du port de Hambourg.